Reflets automnaux

Les changements de saison ne sont plus aussi nettement marqués qu’ils l’étaient il y a quelques temps en Alsace. On parle de changements climatiques. Les étés sont très chauds, les hivers moins rudes, souvent doux, l’automne peine à se rafraichir et ne dissuade plus les jonquilles et les tulipes à stimuler leur pousse. Dans les forêts rhénanes, les résurgences d’eau claire de la nappe phréatique opposent leur fraicheur à un sol plus chaud. Aux premières lueurs de l’aube, les arbres, les buissons, les lianes s’enveloppent d’un voile de brouillard feutré. Sur la surface presqu’immobile des multiples bras d’eau, glisse alors un manteau translucide et scintillant…


Reflets – Aquarelle sur papier – 32 x 76cm

(c) Texte et peinture – Eliane Karakaya

Publicités
Publié dans Les forêts rhénanes | Tagué , , , | 1 commentaire

L’appel

 L’appel du présent, l’a fait se retourner pour avancer…..

Technique fusain et pigments sur toile de lin
Taille 148 x 114 cm

(c) Texte et peinture Eliane Karakaya

Publié dans Mémoires Palimpsestes | Tagué , , | Laisser un commentaire

Exposition SOUS LE REGARD DES ETOILES – 67220 VILLE

Nichée sur le versant oriental vosgien, la Ville de Villé accueille notre exposition jusqu’au 16 septembre. Venez y faire un petit tour, vous serez les bienvenus.

L’exposition est ouverte le mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 17h à 22h et le dimanchesde 10h à 18h.

Publié dans Expositions -Presse | Tagué , , | 1 commentaire

ART EXPO CHÂTENOIS

Au  pied du sommet du Hahnenberg se niche la ville de Chatenois en Alsace. J’y suis invitée pour exposer mes oeuvres à l’Espace Les Tisserands.

Je vous y invite très cordialement

 bientôt…..

Publié dans Expositions -Presse | Tagué , , | Laisser un commentaire

Forêt de Grendelbruch


Forêt de Grendelbruch – Peinture sur papier – 72 x 52 cm

Sur les hauteurs de Grendelbruch en Alsace, le printemps s’annonce doucement. Les bourgeons des boulots se dessinent timidement et apportent une note de couleur rouge sur l’écorce des branches. Les sapins, les épicéas, et quelques pins forment des étincelles de verts profonds entre les branchages encore nus des feuillus.

(c) Texte et peinture Eliane Karakaya

Publié dans Les forêts vosgiennes | Tagué , , | Laisser un commentaire

Forêt rhénane – Les lectures mystérieuses

Lorsque je dessine, j’aimerais découvrir cette articulation secrète du regard pour traverser le visible, en découvrir le souffle et peut-être réussir à me projeter au-delà du palpable.

«  Traverser les images pour aller au-delà des images »
citation de  Jean Tauler, mystique rhénan

Les lectures mystérieuses – Aquarelle et encre – 72 x 52 cm

 

Publié dans Les forêts rhénanes | Tagué , | Laisser un commentaire

Connaissez-vous la paléographie ?

La paléographie est la « science du déchiffrage et de l’interprétation des écritures anciennes trouvées sur les manuscrits, les chartes, les diplômes et les sceaux, par opposition à l’épigraphie, science des inscriptions sur un support de pierre ou de métal » ( source : http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/pal%C3%A9ographie ).

Page Internet site des Archives de Strasbourg

Récemment en visitant le site des Archives de la ville et de l’eurométrolpole de Strasbourg  j’ai découvert que seront proposés prochainement de petits exercices en ligne afin d’accéder à cette science. En cliquant sur le lien, vous obtiendrez les informations à ce sujet : https://archives.strasbourg.eu/n/apprendre-la-paleographie/n:276#p897

Cette source peut être très utile, en effet qui n’a pas été interpellé par ces lettres, documents administratifs ou cartes postales anciennes à l’écriture si belle. Ma mère en avait conservés  précieusement de nombreux exemplaires, ils représentaient une partie de la mémoire familiale.  Certains étaient rédigés en allemand en caractères gothiques, d’autres en français. Les cartes postales étaient pour la plupart de petites gravures rehaussées à l’aquarelle ou des photos en noir et blanc. Au dos de l’image courrait alors une écriture en cursive aussi légère que le vent, ses rythmes réguliers, ou parfois fougueux et emportés restaient souvent pour moi difficilement déchiffrables. J’avoue que les trouvais d’une beauté folle, je « lisais » alors plus des émotions que des mots.

L’élégance des lignes courbes, fluides et parfois brisées des branchages me ramène vers toutes ces écritures si nombreuses et de styles si variés que l’humanité ait pu produire. La main, l’oeil, l’âme qui les a élaborées suivait probablement une trame sensible inspirée des rythmes et des formes de la nature et,

dessiner c’est peut-être Réécrire……

(c) Textes, photos et croquis – Eliane Karakaya

 

 

 

 

Publié dans Aucune catégorie, Les forêts rhénanes, Les forêts vosgiennes | Tagué , , , | 2 commentaires