Article paru sur la chaine du CUEJ de Strasbourg

Mi-novembre, j’ai eu le plaisir d’accueillir dans mon atelier, Louison Fourment et Tara Abeelack, du Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme (CUEJ) de Strasbourg.

Je vous propose aujourd’hui de découvrir l’article qu’elles ont élaboré et que l’on retrouve sur la chaîne du CUEJ sous ce lien :

http://cuej.info/dossiers-multimedias/la-robertsau-sexpose-sans-cliches/des-pics-verts-aux-pinceaux

Vous y découvrirez également de nombreux articles sur le quartier de la Robertsau, son Centre d’Initiation de la Nature et de l’Environnement de Bussière, et sa forêt rhénane si merveilleuse et exceptionnelle.

Encore un grand merci à Tara (à gauche) et Louison (à droite) pour ce moment d’échange autour de cette belle forêt rhénane de la Robertsau qui nourrit mes peintures et leur donne vie.

Publié dans Expositions -Presse, Les forêts rhénanes | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Automne en Forêt Rhénane

Aquarelle d'un chêne - Peinture Eliane Karakaya
Chêne d’automne – Aquarelle 30 x 40 cm

C’est l’automne, les clématites sont écarlates.
Les déferlantes de lierres aux verts profonds sont prêtes pour l’hiver.

Dans la saulaie, sur le miroir des bras d’eau,
passent l’ombre en arc d’un milan noir et l’éclair vif d’une libellule bleue.

Des flammèches rousses enveloppent les lourdes branches des chênes.
Une pluie fine ruisselle le long des troncs,
y dessine des marques sombres.
Scintillante, l’écorce devient peau de serpent
et l’arbre, prend l’aplomb du minéral.

La NATURE est une fileuse fabuleuse.
Avec élégance et patience,
elle crée le fil de l’impermanence.

RIEN NE MEURT….TOUT EST EN DEVENIR

Peinture et texte (c) Eliane Karakaya

Publié dans Les forêts rhénanes | Tagué , , , , | 4 commentaires

La profondeur du silence

Adossée à la paroi douce et chaude d’un rocher typique de granite rose, du Massif vosgien, j’écoute la profondeur du silence…..

Puis au milieu des myrtilliers broutés par les chevreuils et les cerfs, je me suis posée pour dessiner cette arbre dansant animé de toutes les fantaisies que l’été lui a offertes.

(c) Texte, photos et croquis – Eliane Karakaya

Publié dans Les forêts vosgiennes | Tagué , , | 2 commentaires

Charbons de foudre

Au-dessus de la forêt,
lorsque la foudre trace dans le ciel l’éblouissante brutalité de la mort,
les nuages se parlent à voix haute.

Mais la nature sait ce qui doit naître et doit mourir.

De l’arbre foudroyé n’émane aucune souffrance, aucune plainte.
Peut-être même,
qu’une douce résignation l’accompagne vers la décomposition lente et généreuse de sa chair meurtrie.

Souvent je récolte les précieux « charbons de foudre » du corps végétal calciné, pour dessiner.

Et la mélodie que chante alors la ligne, semble habitée du bruissement du mystère de la vie.

Dessin aux charbons de foudre – Lianes de clématite forêt de la Robertsau – 80 X 80 cm

(c) Texte, photo et dessin – Eliane Karakaya

Publié dans Les forêts rhénanes | Tagué , , | 5 commentaires

Crépuscule – Forêt de la Robertsau

Le soleil se retire dans toute sa force et sa magnificence, c’est l’heure où le rouge trace dans le vif du ciel.

Les ors crépusculaires nimbent la forêt d’une lumière calme et tranquille…..

Aquarelle 26 X 30 cm

(c) Peintures texte – Eliane Karakaya

Publié dans Aucune catégorie, Les forêts rhénanes | Tagué , , | 2 commentaires

Sèves de silence – Forêt de la Robertsau – Suite…

L’impression d’enchevêtrement que révèle les branches tortueuses de ce chêne,
ressemble à une lutte.
Voilée de ses verts feuillages, la « lutte » est invisible en saison estivale !
Et pourtant sa course vers la lumière EST,
Et se CREE en danse serpentine tout en harmonie et en équilibre.

Mais quelles sont les règles de ce chemin aérien, de cette « lutte » vers la lumière ?
Les adversaires se sont-ils forcément hostiles ?

L’intelligence de la nature, ne connaît pas la dualité du bien et du mal, elle EST

(c) Peintures photo et texte – Eliane Karakaya

Publié dans Aucune catégorie | Tagué | 3 commentaires

Sèves de silence – Forêt de la Robertsau

L’humide froidure picote la chair, l’hiver est là.

Les sèves de feu de l’automne ont fait place aux sèves de silence. Une sylvestre graphie bat la mesure des choses et prépare les notes d’un futur renouveau.

Mouvements, rythmes et flux y orchestrent la vie.

Graphie, Forêt de la Robertsau – Peinture sur papier 57 x 44 cm

(c) Peinture et texte – Eliane Karakaya

Publié dans Les forêts rhénanes | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Instants d’atelier

Il fait froid à Strasbourg, une grisaille translucide voile le ciel et les odeurs typiques des premières neiges tombées sur les versants vosgiens se font sentir jusque dans la plaine. A cette époque de l’année, l’atelier devient ma « bulle refuge »car mes randos en forêts rhénanes ou vosgiennes sont moins fréquentes. Mais leurs images nourrissent mon imagination et leur souvenir reste aussi vif que le vent d’hiver qui s’annonce.

Actuellement, la présence discrète d’un être minuscule accompagne mes explorations chromatiques et formelles…

Et lorsque je quitte l’atelier, je souris en imaginant que peut-être mes hortensias peints seront un gai refuge pour cette petite créature à huit pattes.

(c) Peintures et texte – Eliane Karakaya

Publié dans Aucune catégorie, Fleurs | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Chêne de la Forêt de la Robertsau

Cette aquarelle de 40 X 60 cm est la suite des « Sèves de feu »….

(c) – Peinture Eliane Karakaya

Publié dans Errances, Les forêts rhénanes | Tagué , , | 1 commentaire

Sèves de feu

La chlorophylle, indispensable hydromel des forêts d’été, peu à peu du végétal se retire.

Nous entrons dans la saison des sèves de feu.

« Sèves de feu » 
Technique : pigments et encres
Taille : 50 x 70 cm

(c) Peinture et texte – Eliane Karakaya

Publié dans Les forêts vosgiennes, Rythmes et Forces | Tagué , , | 4 commentaires