Sèves de silence – Forêt de la Robertsau

L’humide froidure picote la chair, l’hiver est là.

Les sèves de feu de l’automne ont fait place aux sèves de silence. Une sylvestre graphie bat la mesure des choses et prépare les notes d’un futur renouveau.

Mouvements, rythmes et flux y orchestrent la vie.

Graphie, Forêt de la Robertsau – Peinture sur papier 57 x 44 cm

(c) Peinture et texte – Eliane Karakaya

A propos elianekarakaya

Web :https://www.karakaya.fr Blog : https://elianekarakaya.wordpress.com
Cet article, publié dans Les forêts rhénanes, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s