Orage sur la forêt de la Robertsau

Telle une horde de Pégases aux ailes de plomb et aux sabots de feu, des masses de nuages sombres et menaçants, lentement amoncelés, s’avançaient vers l’horizon rutilant. De puissantes déflagrations célestes semblaient forcer les portes de l’univers. L’orage était au-dessus de nous et le chant impétueux du tonnerre répondait au silence impérieux de la terre, épaisse et grasse des sous-bois.

Technique mixte sur papier – 52 x 72 cm

(c) Texte et peinture – Eliane Karakaya

Publicités

A propos elianekarakaya

Web :https://www.karakaya.fr Blog : https://elianekarakaya.wordpress.com
Cet article, publié dans Les forêts rhénanes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s