Dialogue avec la lune

Lorsque sur les hautes collines, la lune se pose sur les versants doux et vallonnés des forêts vosgiennes, la forêt giboyeuse résonne comme un appel instinctif au retour du loup.

 « Versants lunaires »

Chaque pierre y recèle un mystère et les arbres aux essences parfumées semblent chuchoter des histoires lorsque le vent effleure leur feuillage.

(c) Peinture et textes – Eliane Karakaya

Publicités

A propos elianekarakaya

Web :https://www.karakaya.fr Blog : https://elianekarakaya.wordpress.com
Cet article, publié dans Errances, Les forêts vosgiennes, Rythmes et Forces, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s