Rencontre fortuite sur le rocher du Pfaffenlap

Du haut  du Pfaffenlapp, point de vue rocheux à 650m d’altitude de la Forêt d’Oberhaslach dans les Vosges, j’observais les alentours. Une échappée vers la vallée de la Hasel, annonçait le printemps par des verts iridescents propres aux prairies à cette saison, prairies qui contrastaient fortement avec les massifs de résineux et de feuillus encore nus qui les bordent. Mais quelques bouleaux, charmes et noisetiers y épinglaient déjà leurs blancs chatons.

Le temps était pluvieux, et dans ce ciel verrouillé, des percées  inattendues  projetaient des rais de soleil vagabonds et soudains, esquissant l’éphémère jeu de cordes d’une harpe céleste. Soudain, le vol rapide et bondissant d’un oiseau aux couleurs de feu attira mon attention. C’était un bec croisé mâle des sapins, la femelle étant jaune et verte. Il se posa devant moi sur la cime d’un sapin et y  resta perché durant quelques instants. Ce fut une rencontre inopinée dont le souvenir m’enchante encore.

Et voici le bel oiseau…

 « Bec croisé des sapins »
-Aquarelle : 21 x 30cm-

Publicités

A propos elianekarakaya

Web :https://www.karakaya.fr Blog : https://elianekarakaya.wordpress.com
Cet article, publié dans Errances, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s