Derrière la vitre…

La semaine dernière j’ai pris le train pour me rendre chez mes parents à Riquewihr. J’avais choisi un fauteuil près de la fenêtre car je voulais voir défiler les forêts, les champs cultivés, et surtout…la ligne bleue des versants vosgiens qui tout au long du trajet se désarticule et dessine sans cesse de nouvelles perspectives. Mais ce jour-là, le soleil était trop haut dans le ciel, mes yeux avaient du mal à soutenir la lumière extérieure et en détournant mon regard de la fenêtre, j’aperçus de l’autre côté du wagon, une jeune femme le visage appuyé contre la vitre. Son chemisier rouge garance était tendu sur son dos. Elle restait là complètement immobile plongée dans ses pensées. Je ne voyais pas son visage, juste un vague contour de son profil. Je m’imaginais alors  son expression si je la voyais de l’autre côté de la vitre à l’extérieur du train….. et voici ma proposition…

 Etude sur papier – 15x25cm
Publicités

A propos elianekarakaya

Web :https://www.karakaya.fr Blog : https://elianekarakaya.wordpress.com
Cet article, publié dans Mémoires Palimpsestes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s